Nouvel article !

Un roman historique de haute volée : La Petite Sauvage

La Petite Sauvage, Jean Zimmerman, 10/18

NEW YORK, 1875 — Pourquoi lire La Petite Sauvage, de Jean Zimmerman ? Ce roman historique de haute volée, mâtiné de polar, nous entraîne dans le Manhattan de 1875… Attachez votre ceinture, c’est parti pour un sacré voyage !

Jean Zimmerman nous livre un roman historique extrêmement maîtrisé. Bienvenue à New York, en 1875 ! Hugo Delegate, le narrateur, est l’héritier d’une importante fortune. C’est à New York, dans les meilleurs quartiers et avec les gens qui comptent, qu’il a grandi : la cinquième avenue est son royaume, qu’il arpente avec des airs de propriétaire. Mais c’est dans le Nevada, dans une petite ville minière en pleine expansion, que son histoire commence vraiment. Ses parents, Freddy et Anna Maria Delegate, sont d’attachants excentriques qui collectionnent les passe-temps, les œuvres d’art… et les gens, parfois. Alors qu’Anna Maria et Hugo assistent à la représentation d’un freak show, ils tombent sous le charme du clou du spectacle, la petite sauvage. Cette prétendue adolescente bestiale fait le bonheur des locaux, en se baignant nue dans une baignoire d’eau très chaude, la vapeur dissimulant ses formes… tout en laissant les spectateurs à leur imagination. Les Delegate décident de l’adopter et de se prêter à une expérience. Peuvent-ils la civiliser assez pour la faire véritablement passer pour l’une des leurs, en la présentant au monde lors du traditionnel bal des débutantes ? Le défi est lancé !

Ce challenge insensé permet aux lecteurs de pénétrer avec la petite sauvage dans les hôtels particuliers les plus huppés de New York : on découvre les us et coutumes de la bonne société new-yorkaise, alors que les Delegate préparent leur nouvelle recrue pour le bal. La petite sauvage, entre leurs mains, fait sensation : entre une garde-robe « à un million de dollars » que la presse s’empresse de détailler dans leurs pages, et le mystère qui entoure son passé, la jeune héritière étonne et intrigue. Sa beauté est louée par tous : Hugo Delegate n’y est pas indifférent. Le magnétisme animal que la jeune fille dégage fait ainsi tourner bien des têtes. C’est la it-girl de cette saison 1875-76 !

La Petite Sauvage, Jean Zimmerman, 10/18

C’est l’Amérique de la fin du XIX qui se dévoile entre ces pages : les clubs de gentleman, où l’on fume le cigare entre gens bien nés, les rues sordides où prospèrent les bordels et les hôtels particuliers de la 5e avenue forment un tableau plutôt complet de la ville de New York en 1875. Mais au-delà, c’est l’Amérique toute entière qui se dessine, de la grande exposition universelle de Philadelphie aux villes de pionniers dans l’ouest, une Amérique tournée vers le progrès (en témoigne le voyage du Sandobar, le train des Delegate, qui traverse le continent en seulement deux semaines), quel qu’en soit le prix, souvent celui du sang (de celui des mineurs qui meurent dans les éboulements, des Indiens que l’on massacre sous couvert de « pacifier » le pays…). La Petite Sauvage est indéniablement un grand roman historique, qui parvient à saisir un pays à un instant T dans toute sa complexité.

En plus de cela, Jean Zimmerman manie le suspense avec talent : alors que les Delegate s’apprêtent à présenter au monde leur fille adoptive, Hugo, le fils, commence à se poser bien des questions. En effet, depuis l’arrivée de la petite sauvage, des meurtres atroces ont lieu sur le passage des Delegate. Hugo hésite : la petite sauvage peut-elle être la coupable ? Ou alors est-ce lui-même le meurtrier ? Le jeune Hugo souffre en effet d’étranges absences et se réveille à chaque fois non loin des cadavres… Le lecteur restera incertain jusqu’au bout, jusqu’au twist final. Chapeau bas !

La Petite Sauvage, Jean Zimmerman. 10/18, 2015. Traduit de l’anglais par Elisabeth Kern.

Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
About Emily Costecalde (93 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*