Nouvel article !

Un roman basé sur des faits réels : Dans la chaleur de l’été

FLORIDE — Nous voilà déjà mi-juillet : Dans la chaleur de l’été nous semblait donc un titre de saison à découvrir ce mois-ci, même si la météo en France ne brille pas particulièrement par ses températures élevées. Mais le roman de Vanessa Lafaye, malgré son titre, n’a rien de la légèreté et de l’insouciance que l’on prête généralement à l’été : c’est un roman basé sur de véritables anecdotes de l’histoire du sud des Etats-Unis quand, dans les années 30, un violent ouragan, le plus virulent jamais recensé en Floride, a frappé la Floride.

Heron Key est une petite ville côtière du sud de la Floride. Nous sommes au milieu des années 30 : si Heron Key a peut-être moins été ravagée par la crise que les régions du pays frappées directement par le Dust Bowl, la vie n’y est pas pour autant totalement facile, à peine quelque années après le crash boursier en 1929. Ce climat économique délétère s’allie à une ségrégation sévère et parfois ultra violente, qui se traduit un peu plus haut dans la région par des lynchages. Ajoutez à cela l’installation non loin d’un camp de vétérans de la grande guerre, employés à construire un pont dans les environs. Ces hommes, traumatisés par le conflit et oubliés par leur pays, vivent dans un campement insalubre, sous le regard très méfiant des locaux.

Alors que les préparatifs de la fête nationale, le 4 juillet, battent leur plein, Missy, une jeune femme de couleur employée par les Kincaid, a la surprise de retrouver Henry, le grand frère de sa meilleure amie, parti dix-huit ans auparavant faire la guerre en Europe. À la fin du conflit, profondément touché par ce qu’il a vécu, Henry n’a pu se résoudre à reprendre sa vie à Heron Key : bourlinguant avec d’autres anciens soldats, il loge désormais au camp des vétérans, dont la mission le replonge dans son passé. La tension monte en ce 4 juillet, d’autant qu’il se murmure qu’Henry serait le père de cet enfant métis qu’a eu la femme du shérif adjoint… Quand la femme d’un des notables locaux est retrouvée sauvagement agressée, tous les éléments semblent réunis pour conduire Heron Key au drame…

Dans la chaleur de l'été, Vanessa Lafaye, Belfond

Premier roman mené d’une main de maître, Dans la chaleur de l’été est un récit à l’ancrage historique bien travaillé, qui nous plonge dans le quotidien d’une bourgade côtière dans les années 30, dans un contexte socio-économique difficile. Tout, en effet, semble réuni pour qu’Heron Key s’embrase : la population est à cran, et la météo vient bientôt s’en mêler. Vanessa Lafaye montre avec beaucoup de doigté les difficultés économiques vécues par Heron Key, le racisme odieux de l’époque et la difficulté des vétérans à retrouver leur place au sein de la société. Un cocktail détonnant, auquel s’ajoute la perspective d’un ouragan monstrueux… Vanessa Lafaye nous livre ainsi quelques pages d’une violence terrible, mais absolument nécessaires.

Si la première partie du récit s’embourbe parfois un peu dans la mise en place de l’intrigue, c’est bien vite oublié car sitôt que la fête nationale est passée, l’histoire s’accélère : impossible, dès lors, de quitter le récit et ses personnages. Tous se montrent attachants, en particulier Missy et Henry, séparés autrefois par la guerre… Au coeur des événements les plus sombres, l’amour peut tout de même nous surprendre. Un message hautement optimiste !

Si vous avez aimé La Couleur des sentiments, vous ne pourrez que succomber au récit de Vanessa Lafaye, qui nous offre avec Dans la chaleur de l’été un roman historique parfois oppressant, mais toujours très émouvant.

Dans la chaleur de l’été, Vanessa Lafaye. Belfond, mai 2016. Traduit de l’anglais par Rebecca Satz.

Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
About Emily Costecalde (91 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*